Home

© AFP

Le parti socialiste aura attendu avant de se voir enfin au pouvoir. Michel Bongrand, créateur du marketing politique en France avec sa belle campagne pour Lecannuet, a une phrase tout à fait juste pour définir l’électorat Français : « Les Français ont le cœur à gauche et le portefeuille à droite ». Et qui pouvait croire qu’en ce temps de crise la gauche aurait pu gagner? Cela n’aurait pas été le cas sans la grande aide de Nicolas Sarkozy et sa stratégie de division. Mais cet article n’a pas pour but de parler de ce sujet mais plutôt des nouvelles stratégies du président de la République. En effet, malgré ses promesses, Hollande a beaucoup dérogé à son monologue « Moi, président de la République » depuis qu’il a changé de stratégie de communication.

Avant d’aller plus en détail, faisons un état des lieux actuel de la situation. Les Français sont déçus de cette année. Ils n’ont plus confiance en Hollande et son gouvernement. Pierre Moscovisci en a fait les frais lors d’un de ses discours pendant un déplacement. La grogne au sein du gouvernement se fait de plus en plus sentir. Le cas Batho a permis de montrer que tout faux pas engendrera une sanction de la part de l’Elysée, même si Montebourg, qui joue le trublion depuis septembre, ne s’est jamais vraiment inquiété pour la simple et bonne raison qu’il permet de parler à la gauche de la gauche. Nous voyons donc des Français sous pression, qui n’ont plus confiance en leur président. Pour changer cela, Hollande devait agir et changer sa communication. Des changements se sont fait sentir, néanmoins, il ne raconte toujours pas d’histoire, ses discours et interviews sont trop techniques et ne parle pas des vraies préoccupations des Français.

© REUTERS

Concernant l’ancienne stratégie de communication du président, elle était connue de tous, c’était de faire de l’anti-Sarkozy. L’ancien président faisait-il des déplacements éclairs ?  Le nouveau président prend 48 heures par déplacement. Sarkozy a choisi le Fouquet’s le soir de son élection ? Hollande a, quant à lui, préféré la sobriété avec les accordéons à Tulle le 6 mai. L’ancien président était quotidiennement sur les écrans des Français? Hollande est quant à lui beaucoup moins présent médiatiquement. L’objectif étant d’imposer un temps présidentiel au temps médiatique tout comme l’avait fait François Mitterrand pendant ses mandats afin d’être au dessus de la mêlée.  Là où un vrai problème subsiste, c’est qu’au lieu de rendre la parole du président plus légitime et plus écoutée chez les Français, nous voyons l’effet inverse en comparant les audiences des Interviews de Sarkozy, face à celle du président socialiste.

©AFP THOMAS SAMSON

C’est à partir d’avril que sa communication évolue progressivement. Nous le voyons de plus en plus dans les médias (5 fois en un mois, un record), il recadre le gouvernement et tout particulièrement Bercy, qui a connu une période de difficulté avec la volonté de Yahoo! de racheter Daily Motion. Batho se fait limoger par son manque de solidarité gouvernementale. Un président ne peut accepter ce genre de dérapage de la part d’un membre du gouvernement. Hollande s’est également mis à l’agenda Setting en étant très présent dans les médias, sauf qu’il tend maintenant à faire comme Sarkozy, chose qu’il évitait à tout prix. D’autant plus que vouloir faire de l’anti-Sarkozy aurait dû être abandonné dès son élection car là où Sarkozy était très bon, c’était dans sa communication. L’erreur fatale de Hollande a été de ne pas prendre en exemple ou au moins de garder certaines méthodes ou outils de l’ancien locataire de l’Elysée, qui lui auraient permis de vêtir avec plus de facilité ses habits de président.

Revenons sur l’anaphore du « Moi président de la République… » et son engagement à ne pas faire venir les journalistes à l’Elysée, ou encore à ne pas être le chef de la majorité. Hollande met à défaut de plus en plus cette tirade. Voyons sur ces deux aspects les raisons de ce changement soudain de la part du président.

Commençons par le 14 juillet à l’Elysée. Ce choix n’est pas complètement dénué de sens. Comme l’explique Philippe Moreau Chevrolet dans une Interview pour BFM TV : « Hollande a fait le bon choix de faire venir les journalistes à lui le 14 juillet. Cela lui a permis d’assoir sa légitimité en tant que président : je suis à l’Elysée, je suis président et j’assume cette fonction. Il endosse enfin les habits de président ». Un, bémol cependant. Cette interview était très attendue car Hollande perd la confiance des Français et les a déçus, car ce dernier n’a pas su parler des sujets qui intéressent les Français de manière claire. Le président actuel a toujours ce problème depuis qu’il est au pouvoir : l’ensemble de ses passages à la télévision sont trop techniques et éloignés du quotidien des Français(le chômage (48%) et la croissance (34%) en tête de leur préoccupations, selon un sondage BVA réalisé pour I-Télé et Le Parisien-Aujourd’hui en France.

© MaxPPP

Passons maintenant à son dîner avec les chefs de la majorité. Il aurait pu effectivement, comme il l’a promis, ne pas les rencontrer. Nous avons vu ces derniers temps une majorité de moins en moins solidaire. Il était donc temps de recadrer cette majorité pour préparer les grands projets de la rentrée que sont le budget, les retraites ou encore la transition énergétique. D’autant plus qu’il ne reste plus qu’une poignée de semaines au président pour la préparer. Ce dîner a été utile, mais tous les problèmes ne sont pas résolus. Quant au premier secrétaire du PS, Harlem Désir est bien trop faible pour avoir l’autorité nécessaire et ainsi créer une cohésion dans la majorité actuelle. L’exécutif le sait et c’est d’ailleurs pour cela que Hollande doit mettre les mains dans le cambouis pour harmoniser son camp, même s’il s’était promis de ne pas le faire.

Nous voyons donc un Hollande en plein travail politique et communicationnel pour être un président nouveau pour la rentrée. Depuis mai déjà, le président reprend doucement des couleurs dans les sondages. Cela suffira-t-il pour regagner vraiment la confiance des Français et ressouder la majorité présidentielle ? Seul le temps nous le dira.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s